lundi 9 février 2015

La Révolution Jenifer - Vincent Guillot & Nadège Montadert

 
198 pages - 15,90 euros
 
Résumé :
 
Le 12 Janvier 2002, les Français se découvrent une nouvelle fiancée musicale. Ce jour-là, en effet, Jenifer remporte la première édition de la "Star Academy". En quelques mois, la petite brunette à la voix suave devient l'une des chanteuses les plus populaires grâce à ses tubes "J'attends l'Amour" et "Au Soleil". Mais la face cachée de la gloire ne tarde pas à poindre. Surexposée dans la presse et poursuivie par les paparazzi, elle quitte la scène le temps de mettre le petit Aaron au monde, fruit de ses amours avec son compagnon Maxim Nucci. Son retour avec l'album "Le Passage" confirme son succès et une deuxième tournée la porte en triomphe. Début 2006, Jenifer se retire à nouveau de l'espace public avant de revenir en Novembre 2007 avec l'album "Lunatique". La révolution pop de Jenifer repart de plus belle. Retour sur le parcours peu ordinaire d'une jeune femme d'aujourd'hui...
 
Vincent Guillot est journaliste en presse ados depuis 1997. Il a rencontré Jenifer avant sa victoire à la "Star Academy" et suit son parcours depuis ses débuts. Il l'a interviewée à de très nombreuses reprises.
 
Nadège Montadert a été attachée de presse pendant plus de 10 ans dans les maisons de disques. Journaliste en presse ados depuis 2001 elle a suivi la carrière de Jenifer et l'a rencontrée plusieurs fois.
 
Avis : Mitigé 12/20
 
Les photos à l'intérieur sont magnifiques, le livre se lit très vite et on en apprend pas mal sur Jenifer. Il y a de nombreux bonds en avant puis retour en arrière puis de nouveau un bond en avant avec un retour en arrière ce qui à la longue devient assez agaçant, j'ai eu du mal à m'y retrouver. On voit beaucoup également l'envers du décor de la télé-réalité, ce qui me dégoûte encore plus concernant celle-ci. Notamment le fait de se servir de l'image d'une personne et du fait que se soit une grande gueule pour la faire devenir populaire ou au contraire devenir impopulaire. Sans oublier les aléas de la célébrité comme les paparazzis.
 
Bref, je ne sais pas trop quoi penser de ce livre en sachant que si on aime cette artiste, on aime le fait de découvrir son univers et comment elle vit sa célébrité. Mais en même temps découvrir l'envers du décors de la télé-réalité ne m'a pas vraiment enchanté sachant que je n'aime pas trop les télé-réalité et toutes les magouilles qui se cache derrière donc je reste assez mitigé sur ce livre.
 
 
 Avez-vous lu ce livre ? 
Si oui, qu'en avez-vous penser ?
Si non pensez-vous l'acheter ?

Eleanor & Park - Rainbow Rowell

 
378 pages – 16,90 euros
 
Résumé :
 
Etats-Unis, 1986. Eleanor est une lycéenne trop rousse, trop ronde et est harcelée par tout le monde au lycée. Dans le bus scolaire, elle a l'habitude de s'asseoir à côté de Park, un garçon timide, qui l'ignore poliment. Peu à peu, les deux lycéens vont se rapprocher, liés par leurs passions communes pour les comics et les Smiths.
 
Avis : 20/20 Coup de foudre ! Magnifique histoire !
 
Je dois avouer que après l'avoir acheter et en voyant l'effervescence autour de ce livre, l'envie de le lire a complètement disparue. Pourtant il y a quelques jours j'ai eu envie de me plonger dans cette magnifique histoire, l'effervescence étant retombé, j'ai décidé de tenter l'aventure. Ce que je ne regrette absolument pas.
 
Ce livre est juste un défouloir sentimentale, tout au long de ma lecture j'ai juste eu l'impression que l'auteur avait prit son cœur pour l'émietter dans le livre, je suis passée par toute les émotion. Rire, larme, colère, l'histoire est belle, la romance car oui il s'agit bien de romance est juste banale mais tellement belle que ça en est époustouflant. C'est le genre de relation que l'on rêve tous d'avoir, une relation qui se construit petit à petit basé sur la confiance en l'autre mais surtout la confiance en sois.
 
Les personnages de l'histoire sont attachants, Eleanor est atypique, elle a un look bien a elle qui la rend d'autant plus attachante, sont histoire, sa vie est horrible pourtant elle ne montre rien c'est le genre de personnages dans lequel on peut s'identifier. De même pour Park réservé au début, plus extraverti sur la fin, c'est également le genre de personnage dans lequel n'importe qu'elle personne peut se retrouver également.
 
De plus, la plume de l'auteur est tellement poétique que cela rend l'histoire addictive à telle point que les pages se tournent rapidement, on a tout simplement pas envie de lâcher le livre. Les mots défilent tous seuls à telle point que j'avais lu dix chapitres sans même m'en rendre compte.
 
Passons à la fin mais juste quelle fin ! La fin de cette histoire est juste magnifique comme l'ensemble de ce livre. Elle se termine simplement et pourtant beaucoup ont tendance a dire qu'il s'agit de notre impériale affliction à nous (note : Nos étoiles contraires) pourtant j'aurais tendance à dire que cette histoire se termine sur une note d'espoir qui me fait dire que quand l'on croit réellement à quelques chose il ne faut jamais perdre espoir c'est ce que m'inspire cette fin.
 
Pour conclure, je dirais que ce livre est juste parfait un véritable coup de foudre, cette histoire m'a touché au plus profond de mon cœur, j'ai pleuré comme une madeleine. L'histoire est banale mais magnifique, je recommande à 1000% ce livre, franchement si vous ne l'avez pas encore lu mais qu'est-ce que vous attendez ?

Avez-vous lu ce livre ? 
Si oui, qu'en avez-vous penser ?
Si non pensez-vous l'acheter ?

Geisha - Arthur Golden

 
525 pages – 22 euros
 
Résumé :
 
À neuf ans, dans le Japon d'avant la Seconde Guerre mondiale, Sayuri est vendue par son père, un modeste pêcheur, à une maison de plaisir de Kyoto.
Dotée d'extraordinaires yeux bleus, la petite fille comprend vite qu'il faut mettre à profit la chance qui est la sienne. Elle se plie avec docilité à l'initiation difficile qui fera d'elle une vraie geisha. Art de la toilette et de la coiffure, rituel du thé, science du chant, de la danse et de l'amour : Sayuri va peu à peu se hisser au rang des geishas les plus convoitées de la ville. Les riches, les puissants se disputeront ses faveurs.
Elle triomphera des pièges que lui tend la haine d'une rivale. Elle rencontrera finalement l'amour...Écrit sous la forme de mémoires, ce récit a la véracité d'un exceptionnel document et le souffle d'un grand roman. Il nous entraîne au cœur d'un univers exotique où se mêlent érotisme et perversité, cruauté et raffinement, séduction et mystère.
 
Avis : 15 / 20 Belle histoire !
 
Ce livre m'intriguait énormément notamment car il est basé sur des faits réels mais également parce que l'on en apprend beaucoup sur la culture japonaise.
 
L'histoire de Chiyo / Sahuri est horrible qu'on se le dise, vendue par son père pour être forcé de devenir Geisha, Chiyo n'a vraiment pas la vie facile mais parfois j'ai tout de même eu beaucoup de mal à la comprendre ou à comprendre certaines de ces décisions.
 
L'histoire de ce livre est addictive, on a envie de savoir la suite, les personnages sont attachants toutefois j'ai trouvé qu'il y a eu tout de même quelques longueurs, certains passages trop enrichit auraient pu être évité alors que d'autres manquaient cruellement de détails. Malgré ça cette histoire m'a permit d'en apprendre plus sur la culture japonaise du moins celle d'avant mais surtout de savoir ce qu'était réellement une geisha ainsi que toutes les traditions qui s'y rattache car les idées reçues ne sont pas toutes vraies.
 
En conclusion, Geisha d'Arthur Golden est une belle histoire malgré les drames qui l'entourent. Les personnages sont attachants même si quelques passages étaient parfois trop long ou trop court toutefois je recommande tout de même ce livre qui permet d'apprendre beaucoup plus l'histoire du japon et certaines de ces traditions.

Avez-vous lu ce livre ? 
Si oui, qu'en avez-vous penser ?
Si non pensez-vous l'acheter ?

La Coupure électrique - Marine Stouppou

 
58 pages – 10 euros
 
Résumé :
 
Une coupure électrique intervient lors d'une trop forte consommation d'électricité. Cette dernière rend tangible le monde en entier : et si les nouvelles technologies étaient un danger pour l'avenir de l'Homme ? Et s'il fallait tout reprendre à zéro, et revenir à l'époque où rien de tout cela n'existait ? Lou-Ann, une jeune enfant, va tenter de comprendre pourquoi Maman et Papa lui cachent la moitié du monde en l'enfermant à Flowery, son nouveau chez elle ; et pourquoi ils ne veulent pas qu'elle aille dans la forêt. Une histoire courte, qui parle d'avenir, d'amour et de loups...
 
Avis : 16 / 20 Addictif !
 
Cela faisait longtemps que j'avais envie de découvrir ce livre. La coupure électrique est un nom pas banale en soit mais l'histoire va de paire avec le nom. Ce livre relate l'histoire de Lou-Ann une petite fille qui suite à une coupure de courant dû à une surconsommation d'électricité se voit elle, sa famille et tout ceux de sa ville revenir à une époque où la technologie ne faisait pas parti de nos vies.
 
Ce livre aussi original soit-il nous entraîne dans un contexte dystopique peu commun qui manque malgré tout de quelques détails sur ce nouveau monde. Toutefois étant du point de vue de Lou-Ann qui ne sort jamais de sa nouvelle ville, le manque d'information est quelques peu compréhensible et ne dérange en rien la lecture si ce n'est de satisfaire notre curiosité.
 
Venons-en à l'auteur, son histoire aussi courte soit-elle n'en ai pas moins addictive et magnifique. L'auteur a une plume tellement poétique que les mots défilaient à une vitesse devant mes yeux me faisant me retrouver en bas de la page en très peu de temps. J'en venais parfois même à me demander si je ne sautais pas quelques mots. Ce qui n'était en soit absolument pas le cas. L'auteur a su me tenir en haleine tout au long de l'histoire, je me suis faite balader de long en large. J'avais toujours envie de lire plus, de lire sans jamais s'arrêter mais on a aussi cette envie de faire durer l'histoire pour en savourer toute sa splendeur.
 
Et qui dit nouvelle dit chute de l'histoire mais quelle chute ! Je ne m'y attendais absolument pas. Cette chute m'a clairement laissé sans voix. Je me suis juste dit « Non ça ne peut s'arrêtait comme ça ! ». J'avais juste envie de savoir ce qui allait arriver à Lou-Ann mais non il n'y avait pas plus de texte. C'est frustrant et intriguant car j'aimerais avoir une suite et en même temps non, car quand j'y repense cette histoire me plaît de cette façon et son originalité n'en ai que plus belle.
 
En conclusion, je recommande ce livre à 100 %, la plume poétique, l'histoire est addictive avec une pointe de fantastique, de quoi passer un bon moment.

Pour finir, j'ajouterai que Marine Stouppou également connu sous le nom de Tartinneauxpommes en tant que blogueuse et youtubeuse, je vous laisse donc pour terminer cette chronique avec les liens vers sa chaine, son blog et sa page facebook.
 
Sa chaine Youtube             Son blog               Sa page

Avez-vous lu ce livre ? 
Si oui, qu'en avez-vous penser ?
Si non pensez-vous l'acheter ?

Love Letters to the Dead - Ava Dellaira

 
319 pages – 16,95 €
 
Résumé :
 
Au commencement, c'était un simple devoir. Ecrire une lettre à un mort. Laurel a choisi Kurt Cobain, parce que sa grande soeur May l'adorait. Et qu'il est mort jeune, comme May. Très vite, le carnet de Laurel se remplit de lettres où elle dresse son propre portrait de lycéenne, celui de ses nouveaux amis, de son premier amour... Mais pour faire son deuil, Laurel devra se confronter au secret qui la tourmente, et faire face à ce qui s'est réellement passé, la nuit où May est décédée. Love letters to the dead est une lettre d'amour à la vie
 
Avis : 18/20 Magnifique ! Coup de Coeur !
 
Ce livre j'en ai beaucoup entendu parler, certains disent qu'il est bien, d'autres disent que l'héroïne de l'histoire leur a tapé sur les nerfs. Les avis positifs comme négatifs sont totalement vrai ! Pour ma part j'ai ressenti les deux choses, ce qui fait que j'ai eu du mal à déterminé si c'était un coup de cœur ou non.
 
Ce livre raconte l'histoire d'une adolescente qui vient de perdre sa sœur. Dés le début on se demande ce qui a pu arriver à May la sœur de Laurel pourquoi est-elle décédée ? Comment est-ce arrivée ? Mais voilà, la seule personne au courant de ce qui s'est passée n'est autre que Laurel.
 
Au début du livre, on découvre Laurel, une adolescente pommé qui en plus de perdre sa sœur se retrouve à changer de lycée. A la suite d'un devoir, Laurel commence à écrire des lettres à des personnes décédées comme Kurt Cobain, Jim Morisson etc. Laurel ne rends pas le devoir mais commence un cahier dans lequel elle écrit plusieurs lettres dans lesquelles elle décrit ses journées de classes, ses amis, ce qui se passe chez elle et surtout l'absence de sa sœur.
 
Laurel idolâtre sa sœur, un peu trop à mon goût. Laurel veut devenir comme sa sœur car pour elle il n'y a pas plus parfait que sa sœur. Ce qui a la longue crée quelques longueurs et le caractère de Laurel m'a pas mal tapé sur nerfs plus d'une fois j'ai eu envie de fermer ce livre car son caractère me gêner. Mais petit à petit, on commence à comprendre que Laurel est seulement une adolescente complètement pommé qui se raccroche seulement à ce qu'elle connaît, sa sœur.
 
La fin est juste Wahou ! On découvre comment est décédée Laurel ce qui est vraiment arrivée. On comprend alors vraiment pourquoi Laurel agit de cette façon bien que ça n'excuse pas certaine choses mais cette fin nous aide à comprendre le pourquoi du comment.
 
Ce livre est vraiment très addictifs malgré le caractère de Laurel qui avait tendance m'agacé, on a envie de savoir la fin et ce qui est arrivée à May. Non seulement on apprend à connaître Laurel mais on découvre qui était vraiment May en même temps autrement qu'a travers les yeux de Laurel.
 
L'auteur a vraiment une plume magnifique, son écriture est juste poétique bien souvent quand je commençais une page, j'arrivais tellement vite à la fin que j'avais l'impression d'avoir loupé des phrases alors qu'en fait non ! J'ai été aspirée par l'écriture de l'auteur qui est vraiment addictifs et magnifique !
 
Pour conclure je recommande vraiment ce livre, je pense qu'il peut être lu à n'importe quel âge mais certains passages sont peut être à proscrire tout de même pour les plus jeune en dessous de 13 ans voir plus.
 
Avez-vous lu ce livre ? 
Si oui, qu'en avez-vous penser ?
Si non pensez-vous l'acheter ?

Cette chanson là - Sarah Dessen

395 pages - 16,00 €

Résumé :

Julie écoute souvent « Cette chanson-là », une chanson composée pour elle par un père qu'elle n'a jamais connu. Il est parti peu avant sa naissance et mort peu après. Sa mère en est à son cinquième mariage, tous ratés. Julie, elle, partage son temps entre son job d'été dans un salon de beauté et sa bande de copines. Elle se prépare à aller à la fac. Côté garçons, l'adolescente a un scénario toujours prêt et sait quand faire son « speech », un discours de rupture bien rôdé : quoiqu'il arrive, elle rompt toujours avant de s'attacher. Echaudée par les échecs successifs de sa mère, convaincue que tous les hommes finissent par partir comme son père elle a pris l'habitude de contrôler ses sentiments et reste persuadée qu'elle a un coeur de pierre. Jusqu'à ce qu'elle rencontre Damien, un musicien, qui va la faire changer d'avis. Complètement différent d'elle, il transforme l'univers de Julie et remet en question ses préjugés sur l'amour. Elle décide pourtant de rompre, mais pour la première fois, continue d'être obnubilée par le jeune homme au plus grand étonnement de ses copines.

Avis : 19 / 20 Magnifique !
La première fois que j'ai lu ce livre, j'étais en seconde. Je me souviens l'avoir lu en 2 jours à peine et que j'avais adoré ! 3 ans après j'ai racheté ce livre afin de le relire et de vous en faire une chronique.
L'histoire aussi simple soit-elle est juste magnifique, Sarah Dessen a une façon de manier les mots extraordinaire. Le roman se lit rapidement, les personnages sont très attachant même drôle par moment. Le personnage principale, Julie est le genre d'adolescente qui ne fait pas confiance à l'amour en raison de par l'abandon de son père mais aussi des nombreuses relation de sa mère, pour elle l'amour surtout pas ! Et pourtant, et pourtant elle fait la rencontre de Damien qui tout son contraire et pourtant, et pourtant. Même si pour moi Damien est le genre de personnage qui a tout les défauts du monde, il n'en reste pas moins très attachant de part sa gentillesse et le fait qu'il fasse attention à elle. Si on oublie tout ses défauts et son aversion pour le rangement, il ne reste absolument rien de ce personnage car c'est tout ses défauts qui font de lui un personnages super attachant.
En conclusion, je vous recommande ce roman à 100 %. L'auteur mêle, la romance, les vacances d'été et l'humour à souhait. De plus Sarah Dessen a une façon de manier les mots à tel point que l'on ne voit pas l'histoire passé et qu'arriver à la fin on trouve dommage qu'il n'y est pas encore une cinquantaines de page en plus.

Avez-vous lu ce livre ? 
Si oui, qu'en avez-vous penser ?
Si non pensez-vous l'acheter ?

Harry Potter à l'école des sorciers - J. K. Rowling

 
302 pages
 
Résumé :
 
Le jour de ses onze ans, Harry Potter, un orphelin élevé par un oncle et une tante qui le détestent, voit son existence bouleversée. Un géant vient le chercher pour l'emmener à Poudlard, une école de sorcellerie ! Voler en balai, jeter des sorts, combattre les trolls : Harry se révèle un sorcier doué. Mais quel est le mystère qui l'entoure ? Et qui est l'effroyable V..., le mage dont personne n'ose prononcer le nom ? Amitié, surprises, dangers, scènes comiques, Harry découvre ses pouvoirs et la vie à Poudlard. Le premier tome des aventures du jeune héros vous ensorcelle aussitôt !
 
Avis : 18/20 Incontournable !
 
Harry Potter, Harry Potter que pourrais-je bien vous dire ? Qui ne connais pas Harry Potter ? Pas moi en tout cas, la saga Harry Potter et moi c'est une grande histoire d'amour. Ce sont des livres que j'ai lu, relu et rerelu indéfiniment sans jamais avoir l'impression que l'histoire ne s'essouffle. C'est pourquoi je me devais de vous en parler !
 
L'histoire commence simplement, on apprend comment Harry arrive chez son oncle et sa tante puis comment il vit là-bas. Puis vient sa rencontre avec Hagrid et son arrivée à Poudlard. On suit Harry dans le monde des sorciers, un monde qu'il ne connaît pas, un monde qu'il découvre pas à pas et que nous découvrons avec lui.
 
Ce premier tome aussi enfantin soit-il est pourtant très bien ficelé. J. K. Rowling arrive à nous tenir dans le suspens du début à la fin. Jusqu'au dernier chapitre on ne sait pas ce qu'il peut arriver ou presque pas et les quelques révélations de la fin que l'on obtient nous laisse sans voix. De nombreux mystères entourent Harry et même si ce premier tome ne révèle pas grand chose sur sa naissance, on a envie d'en savoir plus.
 
En conclusion, Harry Potter et moi c'est une grande histoire d'amour, une aventure que l'on a envie de lire et relire sans pour autant se lasser et ce premier tome d'introduction nous laisse a penser que la suite ne peut être que meilleur. C'est pourquoi je vous recommande à 100 % cette saga c'est un autre monde que l'on a envie de découvrir.

Avez-vous lu ce livre ? 
Si oui, qu'en avez-vous penser ?
Si non pensez-vous l'acheter ?

Missing Tome 1 : Coup de foudre - Meg Cabot

 
 
316 pages – 8 €
 
Résumé :
 
Jessica a deux passions : les motos et les heures de colle au côté du ténébreux Rob Wilkins ! Mais tout change le jour où elle est frappée par la foudre... Voilà Jess dotée d'un étrange pouvoir : elle retrouve, dans ses rêves, les enfants disparus dont elle voit l'avis de recherche tous les jours sur les packs de lait. Que faire d'un tel don ? Et comment continuer à mener une vie normale quand on est harcelée par le FBI et la presse ? Le premier des quatre épisodes à l'origine de la série télévisée MISSING.
 
Avis : 18 / 20 Sympa
 
Très bon livre, l'auteur mêle l'humour et intrigue avec passion. J'aime beaucoup ce premier tome qui nous introduit dans une saga qui promet mystère et humour à souhait. L'auteur à un franc parlé génial qui nous permet de nous identifié au personnage principal. Jessica ou plutôt Jess est issue d'une famille de bourge mais ne se considère pas comme telle. Elle collectionne les heures de colle et ne se laisse pas marcher sur les pieds. Jess est vraiment le genre de personnage à qui l'on peut s'identifier, de plus elle a le cœur sur la main. Elle décide de se servir de son don pour faire le bien. Ajouter une bonne dose de FBI bien pot de colle qui se mêle de tout ce qui ne les regarde point et on obtient un bon roman addictif.
 
En conclusion je recommande ce roman et je lirai la suite qui est déjà dans ma PAL avec plaisir

Avez-vous lu ce livre ? 
Si oui, qu'en avez-vous penser ?
Si non pensez-vous l'acheter ?

Twilight Tome 1 : Fascination - Stephanie Meyer

 
 
524 pages – 18 euros
 
Résumé :
 
Pour laisser à sa mère la liberté d'accompagner son compagnon dans ses déplacements, Bella décide de quitter Phoenix et s'installe chez son père, chef de la police de Forks, petite bourgade de l'état de Washington. Au lycée, ses regards se portent sur Edward Cullen dont la beauté et le comportement la terrorisent et la fascinent. La passion qui naît entre eux ne peut que l'exposer à de nombreux dangers car Edward n'est pas un humain et elle le sait.
 
Avis : Mitigé 14/20
 
Cette saga au début ne m'attirait absolument pas, j'en avais entendu parlé mais ça n'avait pas attisé ma curiosité puis à force d'entendre mes amies en parler, ma famille également je me suis dis je vais regarder le premier film et si ça ne me plaît pas tant pis. Et là le coup de cœur pour cette saga dès le premier film ce qui fait qu'en 1 semaine j'avais regardé la saga complète qui a été un véritable coup de cœur et dont chaque film m'a fait pleuré. Véritable coup de cœur qui m'a donné envie de lire les livres que j'ai réussi à trouver d'occasion.
 
Malheureusement, c'est un dur retour à la réalité qui m' a saisit. Ce livre m'a prit trois mois pendant lesquels je n'étais absolument pas motivé.
 
Parlons des personnages :
 
Dans ce 1er tome, l'action est lente et n'arrive pas avant plus de la moitié. Bella passe plus de la moitié du livre à réfléchir sur Edward. Autant que les moments entre Bella et Edward étaient bien, l'après était long et gnan gnan. Pour continuer, je dirais que je n'ai pas aimé non plus certains moment entre Bella et Jacob. Bella se sert carrément de Jacob dès les premières pages sans aucun remord ce qui m'a fortement déplut.
 
Edward est beau, romantique. C'est un vampire depuis pas mal de temps qu'on se le dise mais je trouve qu'il a tendance a trop écouté les autres.
 
Jacob est vraiment mignon mais un peu trop naif dans le fait qu'il se laisse charmer par Bella alors que pour moi elle l'utilise pour lui soutirer des infos.
 
Alice en revanche est juste génial je trouve, elle est la seule à soutenir Edward dès le début et je trouve ça génial.
 
La fin relève quand même le tout dans le fait que 200 pages avant la fin, j'ai enfin vu un peu d'action.
 
Conclusion :
 
Je reste tout de même mitigé dans le fait que malgré que j'ai moins aimé le livre, le film a été un vrai coup de cœur. Je trouve dommage qu'il est des passages si long et gnan gnan. Pour moi il y avait clairement 100 pages de trop voir plus. Tout ces passages gnan gnan sont tout à fait inutile. Clairement, si j'avais lu le livre avant le film, je ne pense pas que j'aurai regardé le film tant le livre m'a déçu. Ayant le reste de la saga dans ma pal, je lirais tout de même la suite.

Avez-vous lu ce livre ? 
Si oui, qu'en avez-vous penser ?
Si non pensez-vous l'acheter ?

J'ai oublié de la tuer - Tristane Banon

 
119 pages – 4,50 €
 
Résumé :
 
" Maman aussi, elle a envie de passer la soirée
avec moi.
- Non, ta mère a envie d'être tranquille et toi, tu l'embêtes.
- Tu mens, elle me l'a dit au téléphone.
- Parce que tu l'embêtais, elle voulait se débarrasser de toi, c'est tout.
- Tu mens, tu mens, tu mens ! "
Au fond, je savais déjà qu'Amira avait raison. Je
crois que j'avais déjà compris les hommes, les
retards qui deviennent des absences et les absences qui sont les bonheurs de ma mère. Je sais déjà qu'elle ne supporte pas d'être là, dans cet
appartement, et ce uniquement parce que j'y suis.
Ça aussi, elle me l'a dit. Ma mère ment à tout le
monde, sauf à moi. Flore grandit trop vite, Parce qu'elle n'a pas le choix. Sa mère n'est jamais là et son père s'est volatilisé le jour de sa naissance. Pour s'occuper d'elle, dans l'appartement cossu parisien, il y a Amira, " cent treize kilos de graisse, d'alcool, de tristesse aussi ". Amira qui boit. Amira qui la bat. Et sa mère qui ne voit rien, qui ne veut pas savoir. Avec une justesse poignante, Tristane Banon restitue la douleur d'une petite fille dont le cœur bat en secret tout près du sien.
 
Avis : Intéressant 13/20
 
Dans ce livre, on apprend la vie de Flore Dubreil, une petite fille élevé par sa bonne qui vit un véritable calvaire et qui un jour décide de tuer sa bonne. Ce livre est intéressant dans le fait que l'on se plonge dans ce qui a été la vie d'une petite fille qui décide un soir de tuer sa bonne car elle en a marre que celle-ci lui pourrisse la vie. On découvre alors ses pensées de petite filles, ce qu'elle pense de ses camarades, de sa mère, des copains de sa mère bref toutes ses pensées nous sont partagés ainsi que ses actions. Malgré ça ce livre m'a vraiment déçu car au fil des pages on s'attend aux événements qui vont suivre.
 
La fin ne m'a pas vraiment surprise mais cela reste une bonne fin rien de bien surprenant. Malgré ça, ce livre me laisse toutefois un peu perplexe mais il n'empêche pas de passer un bon moment.

Avez-vous lu ce livre ? 
Si oui, qu'en avez-vous penser ?
Si non pensez-vous l'acheter ?

Nos étoiles contraires - John Green

 
 
333 pages – 16,90 €
 
Résumé :
 
Hazel, 16 ans, est atteinte d'un cancer. Son dernier traitement semble avoir arrêté l'évolution de la maladie, mais elle se sait condamnée. Bien qu'elle s'y ennuie passablement, elle intègre un groupe de soutien, fréquenté par d'autres jeunes malades. C'est là qu'elle rencontre Augustus, un garçon en rémission, qui partage son humour et son goût de la littérature. Entre les deux adolescents, l'attirance est immédiate. Et malgré les réticences d'Hazel, qui a peur de s'impliquer dans une relation dont le temps est compté, leur histoire d'amour commence... les entraînant vite dans un projet un peu fou, ambitieux, drôle et surtout plein de vie
 
Avis : 20/20 Sensationnel ! Véritable Coup de Coeur !
 
Ce livre est juste un concentré d'émotion à l'état pur ! Qui vous coupe le souffle plus d'une fois tellement on ressent toutes les émotions des personnage. J'ai eu beaucoup de mal à continuer de lire ce livre une fois commencé car ayant vu la bande annonce du film je ne voulais pas finir ce livre car je me doutais des événements qui allaient suivre pourtant je voulais lire ce livre et savoir la fin c'est fou. C'est pourquoi, une fois rentré réellement dans l'histoire je ne pouvais plus m'arrêter de lire et j'ai tellement pleuré que parfois je devais m'arrêter car je ne voyais plus rien tellement les larmes couler et que mes yeux me piquaient. Et comme je m'y attendais la fin m'a littéralement coupé le souffle tellement elle était triste et magnifique à tel point que j'en suis encore bouleversé rien que d'y penser.
 
Bref je recommande ce livre à 110 %, vous passerez vraiment à côté d'un super moment riche en émotion.

Avez-vous lu ce livre ? 
Si oui, qu'en avez-vous penser ?
Si non pensez-vous l'acheter ?

La lettre de Conrad - Fred Uhlman

 
 
138 pages – 5,20 €
 
Résumé :
 
Ce bref et bouleversant roman, une suite de L'Ami retrouvé - qui valut à Uhlman sa célébrité - ne fut publié, à la demande de l'auteur, qu'après sa mort. Quelques jours avant d'être exécuté en 1944 pour avoir participé au complot contre Hitler, Conrad von Hohenfels écrit à Hans Schwarz, son ami d'enfance. La guerre a séparé les deux adolescents parce que Hans était juif. Dans cette lettre, Conrad tente de justifier ses choix et ses erreurs passés et de demander pardon à Hans avec qui il partagea autrefois tant de moments de bonheur exaltant. Bien que les personnages en soient différents Pas de résurrection, s'il vous plaît constituait, dans l'esprit d'Uhlman, une sorte de troisième volet à L'Ami retrouvé et à La lettre de Conrad.
 
Avis : Je recommande 18/20
 
Il s'agit de la suite de l'ami retrouvé mais du point de vue de Conrad. Dans ce livre, on rentre directement dans le sujet à savoir le fait que Conrad avec d'autres a tenté de tuer Hitler et va donc être exécuter. La veille de son exécution afin de soulager sa conscience il écrit une lettre à ses parents mais surtout à Hans son ami d'enfance dans laquelle il explique pourquoi il l'a trahit.
 
Ce livre est tout simplement magnifique, Fred Uhlman rentre directement dans le sujet et la fin est tragique et on s'y attend forcément malgré tout j'ai trouvé que dans ce roman on rentrait beaucoup plus dans l'amitié Hans – Conrad qui a vécut une vie différente de celle de Hans mais pas forcement plus intéressante. Le personnage de Conrad est vraiment très attachant et d'un autre côté des questions persistes notamment sur la réaction de Hans à la lecture de lettre s'il la vraiment lu.
 
En bref, c'est un super livre tragique que je vous recommande.

Avez-vous lu ce livre ? 
Si oui, qu'en avez-vous penser ?
Si non pensez-vous l'acheter ?

L'ami retrouvé - Fred Uhlman

 
 
125 pages – 6,00 €
 
Résumé :
 
Agé de seize ans, Hans Schwarz, fils unique d'un médecin juif, fréquente le lycée de Stuttgart. Il est encore seul et sans ami véritable lorsque l'arrivée dans sa classe d'un garçon d'une famille protestante d'illustre ascendance lui permet de réaliser son exigeant idéal de l'amitié, tel que le lui fait concevoir l'exaltation romantique qui est souvent le propre de l'adolescence.
C'est en 1932 qu'a lieu cette rencontre, qui sera de courte durée, les troubles déclenchés par la venue de Hitler ayant fini par gagner la paisible ville de Stuttgart. Les parents de Hans, qui soupçonnent les vexations que subit le jeune homme au lycée, décident de l'envoyer en Amérique, où il fera sa carrière et s'efforcera de rayer de sa vie et d'oublier l'enfer de son passé. Ce passé qui se rappellera un jour à lui de façon tragique.

 
Avis : Je recommande 17/20
 
Un début vraiment long, une vraie torture, je trouve que c'est dommage une quarantaine de page pour que ça soit intéressant et que l'on rentre vraiment dans le sujet qui est une amitié difficile entre un juif et un allemand alors que des rumeurs sur le nazisme commencent. Malgré ce début très long où j'ai dû m'accrocher de toutes ma volonté pour ne pas reposer le livre et ne plus jamais le rouvrir on arrive au moment clé de l'histoire et le pourquoi du comment un début si long. La fin aussi tragique soit-elle est juste magnifique mais laisse un goût amer car on se dit «Ben ça finit comme ça ». Ce livre aussi magnifique soit-il m'a époustouflé mais aussi déçus car j'ai trouvé que l'auteur ne rentrait pas assez sur l'amitié entre Hans et Conrad et le fait d'avoir seulement le point de vue de Hans m'a assez perturbé car plein de questions s'insinuait dans mon esprit mais je me dis que ce livre reste tout de même magnifique et m'a de suite fait acheté la suite.
 
En bref, malgré un début assez long où le personnage principale en vient même à se remettre en question, la fin est juste magnifique et relève la lenteur du début et je sais que ça valait le coup de m'accrocher.

Avez-vous lu ce livre ? 
Si oui, qu'en avez-vous penser ?
Si non pensez-vous l'acheter ?

Elle s'appelait Sarah - Tatiana de Rosnay

 
 
404 pages – 6,95 €
 
Résumé :
 
Paris 2002. Julia Jarmond, journaliste américaine, est chargée de couvrir la commémoration du Vél d'Hiv. Découvrant avec horreur le calvaire de ces familles juives qui furent déportées à Auschwitz, elle s'attache en particulier au destin de Sarah et mène l'enquête jusqu'au bout, au péril de ce qu'elle a de plus cher.

Paris 16 juillet 1942. A l'aube la police française fait irruption dans un appartement du Marais. Paniqué, le petit Michel se cache dans un placard. Pour le protéger, sa grande soeur l'enferme et emporte la clef, en lui promettant de revenir. Mais elle fait partie des quatre mille enfants raflés ce jour-là...
 
Avis : Coup de cœur ! Je recommande ! 20/20
 
J'avais entendu parler de ce livre il y a vraiment longtemps, je crois que c'est une de mes tantes qui m'en avait parlé et j'avais dis un jour je le lirai. La semaine dernière j'ai été m'inscrire à la bibliothèque de chez moi et je suis tombée sur ce livre complètement par hasard, je me suis alors souvenu qu'on m'en avait parlé il y a un bon moment déjà, j'ai donc décidé de l'emprunter.
 
C'est un récit vraiment poignant qui vous prend aux tripes. La rafle du Vél d'hiv un nom horrible pour des actions épouvantables et par dessus tout mener par des français. Un récit révoltant qui donne à réfléchir. Tout le long du récit, des questions subsistent dans mon esprit. Une époque dont peu de gens se souviennent ou d'autres ne veulent pas parlé et qui doit sois disant resté passé. Malgré tout ce livre m'a passionné du début à la fin à tel point que je ne voulait plus lâché ce livre. Seulement deux jours m'ont suffit, ce livre se lit extrêmement vite. L'histoire de Sarah est juste poignante et celle de Julia dont sa famille cache un énorme secret est très intrigante. C'est un livre dont on aimerait bien voir la fin mais une fois terminé, on a l'impression qu'une porte s'est fermé autant dans le livre que dans le cœur et l'esprit, il faut vraiment le lire pour le croire. Ce livre m'a vraiment touché en plein cœur et la fin est juste magnifique, elle n'est pas brusque, ni inattendu et encore moins surprenante, elle est juste douce et tout en souplesse.
 
Franchement je vous recommande ce livre à 300 %, d'une part car il retrace une sombre période de la France dont je ne connaissait presque rien car elle est souvent omis dans les programmes scolaires en tout cas elle n'était pas dans le mien. D'autres part c'est une leçon de vie car ce livre rappelle que ce qui s'est passé pendant la seconde guerre ne doit pas être oublié car on doit se souvenir du passé ou nous serons condamné à le revivre.

Avez-vous lu ce livre ? 
Si oui, qu'en avez-vous penser ?
Si non pensez-vous l'acheter ?

Ne le dis pas à maman - Toni Maguire

 
 
316 pages – 6,60 €
 
Résumé :
 
L'histoire bouleversante d'une petite fille face à l'inceste et à la trahison.

L'enfance de la petite Toni cache un secret qui a faille la tuer. Dès l'âge de six ans, son père abuse d'elle. Courageusement, elle révèle l'indicible à sa mère qui se réfugie dans le déni, ouvrant la voie à des années de tortures sexuelles et mentales. Enceinte de son père à quatorze ans. Toni ne pourra compter que sur elle-même pour échapper de ce monde de dépression et de folie. Faisant preuve d'une force de caractère incroyable, elle aura le courage de dénoncer son père aux autorités, ce qui la placera une fois de plus seule contre tous ....
 
Avis : Je recommande ! (Attention aux âmes sensibles)  18/20
 
Récit poignant et horriblement bien écrit. L'histoire de Toni Maguire ou plutôt Antoinette est horrible et on ne peut que saluer le courage dont elle a fait preuve. Tout le long du livre, je n'ai cessé de me demander comment un père pouvait faire ça à sa fille et pourquoi sa mère n'a jamais rien dit alors qu'elle savait ce qui se passait. Mais au lieu de soutenir sa fille, sa chair, elle préfère se ranger du côté de son mari qu'elle voit et idéalise comme au premier jour et traite sa fille limite comme une paria.
 
C'est pourquoi, je recommande ce livre car c'est un témoignage poignant et qui même si cela c'est passé dans les années 50 c'est encore trop fréquent de nos jours.

Avez-vous lu ce livre ? 
Si oui, qu'en avez-vous penser ?
Si non pensez-vous l'acheter ?

Le Bonheur côté pile - Série Prince Alverson


 
411 pages – 19,95 ( prix priceminister)

Résumé :

Ella est mariée à Joe, déjà père de deux enfants. A la mort de celui-ci, deux mauvaises surprises attendent la jeune femme : la trattoria familiale est en faillite, et la mère biologique des enfants resurgit.

Pour Ella, hors de question de laisser "ses petits" à celle qui les a abandonnés. Mais pour revendiquer leur garde, un autre combat l'attend : sauver son unique source de revenus, cette épicerie italienne qui, depuis des générations, fait la fierté de la famille de Joe. Sa solution : révolutionner les traditions... et pour commencer, tout réinventer !

Réussira-t-elle son pari ? Saura-t-elle prouver que la vie, même côté pile, peut encore être belle ?

Avis : Déçu 13/20
 
Vraiment pour le coup je suis déçu, je ne m'attendais pas du tout à ça. Ce livre est lent, l'action en fait il n'y en a pas ou très peu. On passe presque 200 pages sur la mort de Joe puis 200 autres pages sur la mère biologique. J'ai vraiment eu beaucoup de mal à rentrer dans l'histoire en fait je crois que je ne suis pas rentré du tout dans l'histoire. Franchement je m'attendais à beaucoup plus d'action mais elle n'arrive qu'à la fin dans les 2 ou 3 derniers chapitres ce qui est vraiment dommage car la fin est juste magnifique.
 
Bref comme vous avez pu le deviner ce livres ne m'a pas plut mais c'est peut être parce que ce n'est pas mon style de livre ou simplement que je n'étais pas dans un bon état d'esprit à ce moment là.

Avez-vous lu ce livre ? 
Si oui, qu'en avez-vous penser ?
Si non pensez-vous l'acheter ?