vendredi 17 novembre 2017

Miss Pérégrine et les enfants particuliers Tome 1 - Ramsom Riggs




Sortie : 5 octobre 2016
Édition : Livre de poche
Nb de page : 437 pages
Genre : Jeunesse - Fantastique
Prix : 7,90€

Résumé :

Jacob est un ado comme les autres, excepté qu'il se pose des questions sur son mystérieux grand-père. Quelles sont ces étranges photos d'enfants qu'il lui montrait quand il était petit ? Les histoires qu'il lui contait sur eux étaient-elles vraies? Et pourquoi disparaissait-il aussi souvent ?
Tout s'accélère le jour où il le retrouve blessé dans son jardin. Jacob a vu des monstres, il en est sûr, et personne ne veut le croire. Il ne lui reste qu'à suivre les dernières instructions qu'a murmurées son grand-père avant de rendre son dernier souffle...
 Avis : Une bonne lecture malgré un début vraiment très long.                       14/20

Je n’ai pas l’habitude de partir dans les points négatifs au tout début d’une chronique mais il faut vraiment que je vous parle de tout cela.

S’il y a un gros point négatif à retenir c’est la longueur des chapitres, ceux-ci font entre 40 et 50 pages et l’écriture et lourde en description ce qui est vraiment dommage. J’ai eu vraiment beaucoup de mal à continuer ma lecture du fait de ces longueurs. L’histoire n’a vraiment démarré qu’à partir du huitième chapitre sur onze chapitres.

On commence l’histoire de façon banale, Jacob a une vie normale jusqu’au décès de son grand père ce qui est typique dans beaucoup d’histoire mais ne l’entache pas réellement car il faut bien commencer quelque part. On suit donc Jacob un peu avant la mort de son grand-père ce qui nous permet de faire une différence avec l’après. J’ai aimé que l’on voit le Jacob d’avant afin de comparer avec l’après.

Ce qui m’a vraiment gêné c’est les photos qui rythme le récit, on a déjà u texte lourd en description donc pour moi les images étaient vraiment en trop étant donné les descriptions données. J’ai eu l’impression que l’auteur voulait juste ajouter une collection de photo qui l’aimait et voulait que l’on voie la même chose que lui. Or pour ma part j’aime me créer mes propres personnages et que l’on ne me donne pas tout cuit dans la main. Si tout est déjà donné il n’y a plus de place à l’imagination et pour moi la lecture passe par l’imagination.

Passons à l’histoire en elle-même, ce  livre change des autres livres que j’ai pu lire, j’ai aimé suivre Jacob et ses amis, découvrir les choses en même temps que Jacob c’était un récit plaisant. La fin pour sa part m’a vraiment surprise, je m’attendais à ce genre de chose mais j’ai vraiment été surprise par la suite des événements et j’ai vraiment envie de lire la suite.

Vous l’aurez compris c’est plutôt une lecture mitigée mais que je vous recommande tout de même. Contrairement à beaucoup je n’ai pas trouvé que l’histoire faisait peur en elle-même, les photos sont étrange mais ne m’ont pas dérangé pour autant. 

vendredi 20 octobre 2017

13 Reasons Why - Jay Asher




Sortie : 6 Septembre 2017
Édition : Livre de Poche
Nb de page : 320 pages
Genre : Jeunesse - Drame
Prix : 6,90€

Résumé :

Clay Jensen reçoit sept cassettes enregistrées par Hannah Baker avant qu'elle ne se suicide. Elle y parle de treize personnes qui ont, de près ou de loin, influé sur son geste. Et Clay en fait partie. D'abord effrayé, Clay écoute la jeune fille en se promenant au son de sa voix dans la ville endormie. Puis il découvre une Hannah inattendue qui lui dit à l'oreille que la vie est dans les détails. Une phrase, un sourire, une méchanceté ou un baiser et tout peut basculer...

Avis : Une lecture déroutante                                          20/20

Ce livre est vraiment additif, on est plongé dès les premières lignes dans la vie d’Hannah Baker. Ce livre aborde des thèmes difficiles qui sont le suicide en premier lieu et le harcèlement scolaire en second lieu. Ce sont des thèmes aux yeux de tous qui sont encore dit comme tabou et dont on évite de parler mais qu’il faudrait beaucoup plus aborder sans avoir peur des jugements.

On rentre donc dans la vie d’Hannah Baker qui s’est suicidé. Nous la découvrons par le biais de Clay Jensen qui un soir en rentrant chez lui découvre un paquet pour lui. En l’ouvrant, il trouve des cassettes, choses plutôt ancienne à l’époque où l’on vit. Mais voilà quand écoutant les cassettes Clay découvre qu’elles viennent d’Hannah Baker, celle-ci a enregistré des cassettes avant sa mort et si tu les reçois c’est que tu as quelque chose à voir avec sa mort. A partir de ce moment on suit donc la vie d’Hannah avant son décès en même temps que Clay écoute les cassettes et il donc facile de s’identifier au personnage quand l’on ignore les mêmes choses que lui.

On est plongé dans l’inconnu dans ce livre, Clay ne comprend pas pourquoi il figure sur ces cassettes et nous découvrons les choses en même temps que lui, au même moment. A mesure que Clay écoute les cassettes, on plonge dans la vie d’Hannah et j’ai trouvé qu’il y avait des moments presque malsains à vouloir autant avancer dans l’histoire afin de savoir pourquoi Hannah est arrivé à un tel point, à vouloir mourir et commettre l’acte.

L’auteur a le truc pour nous rendre accro à son écriture. On a envie d’en savoir plus et l’on fait défiler les pages de plus en plus sans voir la longueur du livre. On finit les chapitres les uns après les autres alors qu’il y a trois chapitres on avait dit juste un chapitre.

Ce livre aborde des sujets délicats mais tout cela reste soft et l’on peut accéder à la lecture quelque soit le niveau de sensibilité. Vous l’aurez compris je vous recommande vraiment ce livre qui à la fin de sa lecture pousse à la réflexion et nous donne envie de voir la série qui est sortie récemment sur Netflix.

Série :  

Attention ! Si le livre est abordable quelque soit l’âge, je vous déconseille de la regarder si vous êtes sensible. Il y a des passages très durs qui peuvent heurter la sensibilité. Déconseiller au moins de 16 ans voir 18 ans.

Attention risque de spoil !

Saison 1 :

La série partait plutôt bien au premier épisode qui j’avais trouvé correspondait bien au livre et malheureusement au second épisode tout à commencer à dégringoler. Et plus l’on avance dans l’histoire moins l’on trouve de correspondance avec le livre. Certes ce qui est dit sur les cassettes de Hannah correspond mais pour les événements qui l’on poussé au suicide, on est carrément dans l’exagération pour certain. De plus le personnage de Clay que j’avais apprit à connaître et à aimer était vraiment loin du livre et j’ai vraiment était déçu sur ce point car si j’ai aimé son personnage dans le livre, j’ai eu tendance à vouloir lui mettre des claques dans la série.
Clay a d’autant plus sans cesse des flashes où il se voit faire quelque chose qui au final il ne fait pas et quand l’on a trois flash dans le même quart d’heure je peux vous garantir que c’est vraiment lourd au bout d’un moment.  

Par ailleurs, on a grand changement que je me dois de souligner. L’intrigue dans le roman se passe en une nuit alors qu’elle se passe sur plusieurs jours dans la série, est-ce que c’était trop demander de respecter au moins ce point ? J’ai vraiment été déçu par le début de cette adaptation mais je dois reconnaître qu’à partir du 7ème ou 8ème épisode l’intrigue devient de plus en plus intéressante et j’ai bien aimé à partir de ce moment là. De même que pour le livre le visionnage devient de plus en plus addictif et l’on a envie de savoir ce qu’il va se passer.

Avec cette série, le réalisateur a voulu vraiment mettre en avant les thèmes du harcèlement scolaire et du suicide. Certaines scènes sont vraiment dur et étant un peu sensible j’ai eu beaucoup de mal à les regarder. D’un sens la série comble ce que l’on n’a pas dans le livre et répond à certaines questions c'est-à-dire : Comment les autres personnes sur les cassettes réagissent-elles ? ; Que se passe-t-il du côté des parents d’Hannah, du lycée, des autres.

Une saison 2 est par ailleurs annoncée et la question du contenu me turlupine. Que va-t-il se passer ?

J’ai finalement un avis mitigé sur cette série, il y a des points que j’ai vraiment détesté et d’autre que j’ai bien aimé, à voir ce que va donner la saison 2.

jeudi 12 octobre 2017

Parlons Films !




Bravetown

Vous pouvez trouver ce film sous différends noms : Bravetown / Dancing Heart / Strings. 

Origine du film : Américain – Canadien
Réalisateur :
Genre : Drame – Musical
Durée : 1 h 52
Date de sortie : 8 mai 2015
Année de Production : 2015
Casting : Josh Duhamel, Lucas Till, Laura Dern, Maria Bello, Jae Head
Synopsis : Dans le Dakota du Nord, Alex, un ancien soldat, prend sous son aile un DJ prénommé Josh. Leur amitié volera en éclats le jour où ce dernier fait une découverte malheureuse concernant Alex...

Avis : Une intrigue un peu brouillon pour beaucoup de sujets abordés.       16/20
 
 Et oui pour une fois j’ai eu envie de vous parler d’un film qui m’a fait réfléchir et c’est à chaud alors que je viens de finir de regarder le film et qu’il est 3h du matin que je vous écris cet avis.
Je dois avouer que je n’ai pas l’habitude de donner mon avis sur un film mais je dois que celui-là m’a vraiment fait réfléchir même si mon avis va vous paraître quelque peu désordonné.
Dans ce film on découvre Josh qui à la suite d’une soirée beaucoup trop arrosé que se soit niveau alcool ou drogue surtout la drogue se retrouve à l’hôpital puis devant un juge qui décide de l’envoyer vivre chez son père au lieu de devoir finir en prison et faire encore plus de peine à sa mère. (Notez l’ironie !) Le personnage principal est tout ce qu’il y a de plus banale et respecte l’ordre des films dit pour « adolescent » ( Le adolescent n’a rien d’ados avec la scène de sexe au début attention les plus jeune) avec un parent seul qui élève son enfant, le dit enfant fait une bêtise et se retrouve chez son autre parent qu’il connait bien souvent à peine. 
Jusque là on est complètement dans le cliché du film adolescent tel que l’on peut voir dans Sexy Dance, Honey ou même Street Dance. Mais voilà ce film a une façon de se démarquer dans les thèmes qu’il aborde mais qui se sont peut-être un peu trop nombreux pour un seul film, on y retrouve différent thème : l’armée, le recrutement fait aux États-Unis pour la guerre, la guerre elle-même et son après, le deuil, la dépression, la drogue, l’adolescence, l’alcool, l’abandon rajoutez-y un peu d’amour, de colère et vous obtenez une bonne indigestion. Pourtant si certaine scène m’ont littéralement gonflé tant elles étaient niaises et que je voyais l’action venir à l’avance d’autres m’ont passionné notamment les scènes de danse ou quand il y avait des scènes musicales avec juste le personnage principal qui casque sur les oreilles marchait. C’était simple mais j’ai aimé ces scènes là. Je suis une fan inconditionnelle de musique et de danse et je dois avouer que c’est seulement ces scènes là qui ne m’ont pas donné envie de stopper le film et de passer à autre chose. Les musiques sont vraiment magnifique et donne le ton au film alors que les chorégraphies des scènes dansées sont justes époustouflantes et je trouve dommage que le côté musique et danse ne soit au final pas assez creusé et que le côté dramatique passe au dessus de tout. D’ailleurs si vous vous attendez à une belle romance, passez juste votre chemin, la romance est juste un plus au côté drame de l’histoire mais reste très fade à mon goût.
Ce film aborde des thèmes assez compliqués mais pour un seul film il y en a peut-être beaucoup trop. Les personnages ne sont pas assez creusés pour certain et le personnage principale veut tellement donner de sa personne qu’il en vient à s’effacer lui-même. Je trouvais le personnage de Josh vraiment intéressant et que j’aurais juste aimer en apprendre plus et je trouve ça vraiment dommage que finalement l’intrigue que l’on nous donne dans la bande annonce et qui est répétée dans les 20 premières minutes est au finale effacée pour être remplacé par un autre sujet à tel point que ce personnage en vient à disparaître pour presque avoir un rôle secondaire tout en restant principal c’est assez bizarre dit de cette façon je m’en rends compte. 
En regardant ce film j’ai aussi eu l’impression de voir un espèce de remake de Will Hunting avec le gars qui prend un jeune sous son aile et c’est une chose qui m’a pas mal dérangé par moment. Au final c’est beaucoup de sujet abordés pour finalement se concentrer réellement sur deux ou trois sujets et oublier les autres. 
Mais alors me diriez-vous c’est plutôt un mauvaise avis que tu nous peins là alors pourquoi une telle note ? Je vous dirais qu’une chose, la fin, bon ça fait deux mots mais j’ai trouvé que cette fin est vraiment magnifique, on termine ce film sur une belle note d’espoir et une leçon qui s’applique à tous et se résume en trois mots, n’abandonnez jamais !
 
N’abandonnez jamais, une morale qui s’applique à toute sorte de situations auxquelles l’on peut être confronté au quotidien. Certes la vie a ses hauts et ses bas mais si on abandonne alors pourquoi se battre et j’ai l’impression que c’est ce que veut montrer ce film. 
Même si ce film peut paraître a beaucoup comme médiocre et  brouillon, je crois qu’il faut le regarder d’une autre façon, les personnages sont confrontés à différentes situations mais jamais ils n’abandonnent ils relèvent tous la tête, bon je parle surtout des plus jeunes mais dans notre société actuelle ce sont les plus jeunes et leurs forces de caractères qui donnent envie au plus vieux de se battre et se relever. Et c’est je pense le message que pourrait faire passer ce film.

mardi 10 octobre 2017

L'épreuve T3 : Le remède mortel - James Dashner




Sortie : 1er mai 2015
Édition : France Loisir
Collection : /
Nb de page : 382 pages
Genre : Science Fiction - Jeunesse
Prix : 16,90€

Le livre est sorti également chez PKJ et PKJ poche.

Attention ceci est un tome 3 risque de spoil !

Résumé :

Thomas sait désormais qu'il ne peut pas faire confiance à Wicked. Il s'appuie sur les Blocards, de nouveau en possession de tous leurs souvenirs, pour achever le projet de Cure.

Avis : Une fin surprenante !                                                          19 /20

J’ai rarement lu une saga aussi rapidement bien que j’ai fait un peu traîner en longueur ce dernier tome mais peut être est-ce aussi car je ne voulais pas quitter les personnages et la saga. J’ai adoré retrouvé les personnages et encore une fois James Dashner n’hésite pas à tuer ses personnages sans aucun scrupules pour nos petits cœurs tendres.

Les chapitres sont toujours rapides et fluides et l’écriture de James Dashner nous donne toujours plus envie de lire les chapitres, on a beau se dire « juste un dernier chapitre » mais l’on continue toujours plus qu’un chapitre.

La fin eh bien étant donné que c’est le dernier tome avant les préquels, je me dois de vous parler de cette fin. Une fin surprenante je dois le dire plus l’on avançait dans le livre plus je voyais une fin du même genre que la saga Divergente de Veronica Roth et bien laissez-moi vous dire que pour une fois j’ai été surprise de la fin qui n’était en rien comme je l’avais cru. Sur le coup je dois avouer avoir été un peu déçu mais en y réfléchissant c’est également une bonne fin bien que je garde un peu de déception quand à cette fin que j’avais cru voir venir. J’ai été triste de quitter les personnages et j’aurais peut-être voulu en lire plus sur les personnages d’autant que la mort de certain personnage m’a littéralement déchiré le cœur.

Vous l’aurez compris je vous conseille ce livre, cette saga à 100% tellement je n’ai pas eu l’impression de lire un livre mais plutôt un  film directement.

J’attends le film avec impatience afin de vous donner mon avis dessus.